Historique des tsunamis

HISTORIQUE

 

 

Les magnitudes des séismes dans la liste ci-dessous ne sont donnés que pour les événements récents. Le nombre de victimes des tsunamis est arrondi ; il s'agit d'estimations pour les catastrophes d'avant le XXe siècle.

Sont reportés ci-dessous les tsunamis ayant fait plus de 1 000 victimes estimées, ainsi que quelques autres moins meurtriers, mais d'amplitude ou d'étendue considérables :

  • Antiquité et Moyen Âge

    • environ XVe siècle av. J.-C. Crète : l'éruption du volcan de l'île grecque de Kallistē provoque un tsunami d'une soixantaine de mètres en Crète qui contribue à la disparition de la civilisation minoenne.

    • 21 juillet 365 apr. J.-C., séisme et raz-de-marée ressentis dans toute la Méditerranée orientale et notamment à Alexandrie.

    • 1570, Chili, 2 000 victimes.

  • XVIIe siècle

    • 1605, Japon, 5 000 victimes.

    • 1611, Japon, 5 000 victimes.

    • 1674, Indonésie, 2 500 victimes.

    • 1692, Jamaïque, 3 000 victimes.

  • XVIIIe siècle

    • 1703, Japon, 5 000 victimes.

    • 1707, Japon, 30 000 victimes.

    • 17 octobre 1737, Kamtchatka et îles Kouriles : un tsunami consécutif au séisme du Kamtchatka atteint 50 m de hauteur au nord des îles Kouriles.

    • 1746, Pérou, 4 000 victimes, essentiellement à Lima.

    • 1er novembre 1755, Portugal et Madère, 90 000 victimes : un séisme violent à Lisbonne provoque un tsunami et 85 % de la ville est ravagée. Des chutes de cheminées favorisent alors l'éparpillement des feux domestiques et provoque un gigantesque incendie, qui durera cinq jours. La revue américaine Science of Tsunamis Hazards, éditée par la Tsunami Society basée à Hawaii, a cité le cas du capitaine d'un navire britannique mouillant au large de la Barbade, dans les Antilles (à plus de 4 000 km de distance du Portugal), qui nota dans son journal de bord, le 1er novembre 1755, le déferlement d'une vague de plus de trois mètres de haut sur les plages de l'île. D'autres témoignages comparables rapportent les effets du tsunami dans les autres îles des Antilles dans l'après-midi du même jour, le séisme européen ayant eu lieu plusieurs heures auparavant.

    • 1766, Japon, 1 500 victimes.

    • 1782, Asie du Sud-Est, 40 000 victimes : un tsunami touche l'Asie du Sud-Est, principalement en Chine.

    • 1792, Japon, 15 000 victimes.

  • XIXe siècle

    • 1854, Japon, 3 000 victimes.

    • 1868, Chili, 25 000 victimes.

    • 27 août 1883, océan Indien, 40 000 victimes : un tsunami associé à l'éruption du Krakatoa est détecté sur la plupart des côtes du globe, avec une élévation du niveau de la mer de 40 mètres près de la zone d'origine.

    • 1896, Japon, 25 000 victimes.

    • 1899, Indonésie, 3 500 victimes.

  • XXe siècle

    • 28 décembre 1908, Messine et Calabre, 95 000 victimes, dont 80 000 à Messine sur une population de 140 000 habitants.

    • 1923, Japon, 2 000 victimes.

    • 18 novembre 1929, Terre-Neuve, 28 victimes, un séisme de magnitude 7,2 à 400 km au sud de Terre-Neuve sur le bord des Grands Bancs provoque un tsunami qui frappe la côte sud de Terre-Neuve avec 3 vagues de 15 mètres de haut

Article détaillé : Tremblement de terre des Grands Bancs.

  •  
    • 1933, Japon, 3 000 victimes.

    • 1er avril 1946, océan Pacifique, 2 000 victimes : un séisme de magnitude 8,6 au large de l'Alaska provoque un tsunami qui atteint 30 m en Alaska, 12 m à Hawaii, et touche le Japon ainsi que la côte ouest des États-Unis.

    • 9 juillet 1958, Alaska, 2 victimes : un glissement de terrain consécutif à un fort séisme dans la baie de Lituya en Alaska provoque le plus grand tsunami connu - il dévaste la végétation sur l'un des flancs jusqu’à une hauteur de 500 m - mais la géographie de la baie l'empêche de se propager dans l'océan Pacifique.

    • 22 mai 1960, Chili et océan Pacifique, 5 000 victimes : un séisme de magnitude 9,5 au Chili provoque un raz-de-marée meurtrier d'une hauteur allant jusqu’à 25 m au Chili, 10 m à Hawaii et 3 m au Japon.

Article détaillé : Tremblement de terre de 1960 au Chili.

  •  
    • 27 mars 1964, Ouest des États-Unis, 100 victimes : un séisme de magnitude 9,3 au large de l'Alaska y provoque un tsunami de 15 m, qui touche la Californie où le niveau des eaux s'élève de 6 m.

    • 1976, Indonésie, 8 000 victimes dans l'île de Célèbes.

    • 1992, Indonésie, 2 200 morts dans l'île de Flores.

    • 17 juillet 1998, Papouasie-Nouvelle-Guinée, 2 000 victimes : un séisme de magnitude 7,0 à 20 km des côtes provoque un tsunami local d'une hauteur d'environ 10 m.

  • XXIe siècle

    • 26 décembre 2004, océan Indien, au moins 285 000 victimes (bilan officiel au 30/01/2005) : un séisme de magnitude 9,1 à 9,3 au large de l'Indonésie provoque un tsunami qui touche les pays d'Asie du Sud (Indonésie, Malaisie, Thaïlande, Inde, Sri Lanka) et dans une moindre mesure les côtes orientales de l'Afrique.

Article détaillé : Tremblement de terre du 26 décembre 2004.

.

  •  
    • 17 juillet 2006, 668 morts : un séisme de 7,7 au large de la côte sud de Java provoque un tsunami faisant 668 morts, 287 disparus, 878 blessés et environ 100 000 sinistrés (au 22 juillet). Le système d'alerte mis en place après le tsunami du 26 décembre 2004 s'est révélé déficient.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site